Un p’tit conte pour les vacances : la grand mère qui sauva un royaume

Persuadée que les histoires participent à la croissance du petit homme et à la sauvegarde du monde, je conte à tout public des histoires qui parlent de la vie, des Hommes, de la terre et des arbres, des histoires de partout qui ont traversé les siècles.

« Et si c’étaient précisément  les histoires que nous racontons, volées ou pas, qui sauvaient la vie ?

Christiane Singer

La grand mère qui sauva un royaume, une belle histoire de sagesse … Bonne Ecoute !

Publicités

Célébrer la vie et la naissance

IMG_6173

Journal de grossesse

Chanter la vie

Prendre soin de soi (massage réflexologie, alimentation, lecture ..)

Préparer l’accueil (questions, projets de naissances ..)

 

Attendre un enfant, quel grand bouleversement ! Joie intense mêlée parfois de questionnements et d’inquiétude. Les transformations physiques et psychologiques sont importantes sous l’influence des hormones qui produisent des bouleversements émotionnels qui bousculent la femme enceinte. Vulnérabilité, sensibilité à fleur de peau, toutes ces manifestations normales sont accompagnées avec bienveillance au sein des l’ateliers Célébrer la vie et la naissance

 

Je vous propose des ateliers au sein desquels vous pourrez vivre ces transformations à l’aide de différentes approches qui vous permettront de prendre soin de vous et de développer votre créativité dans cette période si singulière celle de l’attente d’un enfant et de tisser le lien avec lui.

 

  • Journal de grossesse, une histoire de vie : journal créatif, non conventionnel qui mêle travail corporel, écriture, collage, dessin à diverses réflexions sur comment accueillir la vie, quels choix, quelles orientations, quels projets pour vivre cette naissance au plus proche de vos valeurs. Vous ferez des plongées en vous même pour en ressortir regonflée d’énergie, en lien avec votre bébé. Le journal vous accompagnera durant toute la grossesse et après. Il vous permettra de vous poser à des moments où vous sentez que tout va trop vite autour de vous. Vous y mettez votre empreinte, votre journal sera unique !
  • Massage, réflexologie pour la maman et communication parents enfant par le massage bébé pour mettre en place une communication respectueuse, décoder les manifestations de votre bébé l’entourer de douceur par la communication parents enfants par le massage, une communication douce qui permet la rencontre.
  • Chant prénatal, sons graves et chant d’accueil : Pourquoi ne pas chanter pour accueillir votre enfant ? Découvrir le travail par les sons graves et les vocalises durant la grossesse, sont autant de manière de prendre soin de soi et tisser les premiers liens d’attachement avec son enfant. Quel beau cadeau d’offrir à son bébé, une chanson d’accueil individualisée pour son entrée dans le monde !
  • Art, mandala, collage, peinture, écriture, vivre la grossesse par la créativité qui ne demande qu’à se manifester et à faire trace de cette période de vie intense. Nulle connaissance en art n’est nécessaire. Je valorise le processus, le chemin et non le résultat. Votre journal de grossesse sera le fil rouge de cette période inoubliable.
  • Relaxation : Approche corporelle nécessaire pour se relâcher, se détendre, se mettre au contact de votre enfant, de manière simple et accessible.

Pour tout renseignement complémentaire ou prise de rendez vous 06 62 85 01 93

La créativité : une énergie de vie

IMG_0487

Le terme de créativité est utilisé dans des domaines divers et variés. Il fait référence à la capacité à imaginer, à inventer quelque chose de nouveau. On dit de certain qu’ils sont créatifs et d’autres qu’ils ne le sont pas. Et ils le croient ! On dit aussi que l’enfant est plein de créativité et l’imagination et qu’en grandissant il perd cette belle faculté. C’est fort dommage dit-on. On dit aussi que certains savent dessiner, peindre, sculpter et d’autres sont dépourvus de toute sensibilité artistique. Mais on dit beaucoup de chose .. et qu’en pense la personne « personnellement » ?

Imaginez un enfant qui trace en peinture des courbes, des formes rondes, des traits et qui jouent dans cet univers constitué par sa feuille. Il joue à répéter les formes, sans se lasser, il refait les mêmes, utilise des couleurs différentes. Il est juste dans le moment présent sans chercher à spéculer sur quoi que ce soit, sans être dans le processus de réalisation d’un résultat. Il est dans le jeu. C’est d’ailleurs le propre de l’enfant d’être dans le jeu. Sa vie est jeu et c’est par lui qu’il fait ses apprentissages de la vie d’une manière générale.

Revenons à l’enfant qui trace dans le jeu. Une personne bien intentionnée vient lui demander d’expliquer ce que représente les formes tracées. L’enfant se croit alors obligé d’inventer quelque chose. Vous verrez d’ailleurs qu’un enfant ainsi interrogé dans cette situation réfléchi avant de répondre, parce qu’il faisait lui, c’est juste de jouer à tracer. De fil en aiguille le temps passe, l’enfant grandi et se rend compte que son jeu ne correspond plus à la réalité qu’attend celui qui l’interroge et pose des mots sur son dessin. Parfois même les retours peuvent être blessants, voir humiliants. Vous trouvez peut-être que j’exagère, pourtant combien de témoignages j’ai recueilli de personnes blessées dans leur créativité par des paroles qui n’avaient pas lieu d’être. On parle beaucoup de confiance et d’estime de soi actuellement, et bien les mots blessants posés sur les productions des enfants ne participent pas à une élaboration positive de l’estime de soi. Toujours est-il qu’alors le monde se sépare alors entre ceux qui savent dessiner (ceux dont les représentations sont conforment aux représentations de ceux qui les regardent) et ceux qui ne savent pas car les formes ne font pas écho chez ceux qui posent un avis dessus.

Quel enfant (grand ou petit) n’a pas été jugé sur un travail excellent mais trop original et qui ne rentrait pas dans une consigne donnée. Ce mode de fonctionnement ne favorise pas la construction de l’estime de soi ! et la fois d’après l’enfant réduira sa capacité d’élaboration (surtout si la première fois il y a mis beaucoup de lui et d’investissement). Et c’est ainsi que grandissant, on dit « comme c’est dommage que les grands enfants soient si peu créatifs » !

A partir de cela, les apprentissages prennent de plus en plus de place au détriment d’une expression qui contribuerait énormément à l’acquisition de ces dits apprentissages, mais ça on ne le sait pas, ou on ne souhaite pas le voir. Permettre à l’individu de laisser fleurir sa créativité est un cadeau qu’on lui fait dans sa vie car elle pourra s’exprimer dans des domaines divers si la personne trouve son canal et est bien dans sa peau.

Je rencontre beaucoup d’adultes qui sont réellement attristés de voir qu’ils sont « à sec » au niveau de leur créativité. Ils en souffrent beaucoup. Pourquoi cela ? En fait la créativité que j’appellerai ici énergie créatrice est une véritable énergie de vie. Oser lui ouvrir la porte ouvre de nouveaux espaces dans sa vie, permet de se reconnecter avec soi d’une manière authentique dans le sens du développement de » l’être » et non de » l’avoir » toujours plus, que prône la société de consommation. Bien sûr il y a de plus en plus de personnes à contre-courant par rapport à cela. Mais oser développer sa créativité par des petites choses toutes simples est essentiel. Remettre du jeu dans sa vie sans écouter les commentaires négatifs et nocifs, contribue à devenir qui l’on est sans dépendre du regard et de l’assentiment de l’autre pour oser être soi. Il faut parvenir et c’est souvent un long travail, à se débarrasser du perfectionnisme qui empoisonne des prises d’initiatives créatives et de la peur du regard de l’autre. D’où l’intérêt de travailler dans un journal, comme le journal Créatif (R) par exemple qui offre autant d’opportunité d’aller plus loin. C ‘est un cheminement qui parfois prend du temps. Et l’accent est mis sur le processus et non sur le résultat, alors on a toute la vie devant nous !!

En tout cas cette énergie créatrice est faite de nos élans naturels. Les empêcher de s’exprimer c’est comme s’empêcher de marcher parce que nos pieds ne sont pas conformes à l’idéal dicté par les critères acceptables des Hommes.

Alors je vous invite vraiment à écouter ce qui vibre en vous, et que vous osiez y aller, doucement, un petit pas à la fois pour retrouver et réveiller doucement (comme un enfant endormi) votre créativité en sommeil ou brimée.

Invitation à créer : Choisissez les crayons de votre choix (feutres, crayons de couleurs, pastels gras ou secs ..), et un joli carnet ou une feuille blanche, installer vous confortablement, dans un endroit où personne ne viendra vous déranger.

cropped-img_6848.jpg

Choisissez une couleur qui correspond à votre humeur. Installez vous confortablement. Fermez les yeux. Respirez profondément, prenez contact avec votre respiration, comme si c’était une gourmandise dont vous vous régalez. Fermez les yeux et à chaque expiration, laissez votre main aller librement sur la feuille en lassant une trace colorée. Faites cela plusieurs cycles de suite. Puis ouvrez les yeux et observez votre tracé. Tournez le dans différents sens. Y voyez vous des formes qui vous parlent (pas nécessairement figuratives) . Avec les couleurs de votre choix, laisser vous allez à remplir les espaces de couleurs. Notez y des mots qui vous viennent. Avec ces mots écrivez un court texte. Donnez un titre à l’ensemble. N’oubliez pas de respirer !

Comment vous sentez vous ?

Belle journée !

Si vous souhaitez en savoir d’avantage ou vivre un atelier de Journal Créatif (R) sur la Créativité, n’hésitez pas à me contacter :

Couleur avec phraseVirginie Loth

Art-thérapeute, animatrice certifiée en Journal Créatif(R)

Praticienne en éducation Créatrice

29 Côte des chapeliers

26000 Valence

Tel : 0662850193

Troc aux plantes et Contes au jardin

Il a plu, il a même beaucoup plus. Les plantes frémissaient de plaisir, les racines plongées dans autant d’eau ! Les livres ont un peu moins aimé l’humidité, mais les contes sont tout terrain ! Néanmoins les courageux qui ont osé sortir le nez dehors malgré le temps ont passé un bon moment. Que de belles rencontres !

« Monsieur et madame sont à l’abri

ils regardent tomber la pluie

il pleut sur la grande route

il pleut sur la prairie

et le tout petit trotte

sous son parapluie ! »

La dernière histoire du livre est une histoire de « Petite Pluie qui cherche une amie » .. l ‘a t-elle trouvée hier ? pas sûr, pas le moindre enfant, pas la moindre botte en caoutchouc ou la moindre pointe de parapluie coloré … peut-être dans les jours à venir ?

lutins troc et conteslutin troc aux plantesPic lab troc

A présent les « Contes au jardin » sont disponibles à la Fnac, sur Amazon, chez Cultura, chez l’Editeur Edilivre, dans toutes les librairies .. ou directement chez moi si vous souhaitez une dédicace personnalisée que je me ferai un plaisir de vous écrire !

Couverture BAT3

 

Très beau début d’automne dans les couleurs chaudes et lumineuses révélées après la pluie !