Et le temps à passé …

 

Trois mois sont passés depuis mon dernier article. Tant de choses se sont déroulées. Une adaptation à un nouveau pays, un nouveau mode de vie, une nouvelle langue et un solstice et un équinoxe plus tard j’ouvre les yeux, je regarde un peu en arrière, et beaucoup le présent. Arrêt sur image, poser mon regard sur toutes les merveilles que la nature nous offre et qui ont fleuries à mon insu, trop occupée que j’étais de vivre un quotidien prenant. Mais où est l’essentiel ?

Revenir à la terre, prendre le temps de respirer en conscience (le plus dur en cas de stress), se laisser émerveiller par la nature et les plantes qui poussent à foison dans le merveilleux jardin écologique vers lequel mes pas me mènent quotidiennement. Cueillir chaque jour des petits bonheurs pour colorer le quotidien, écouter une musique aimée, profiter de la caresse du vent, de celle d’un rayon de soleil, d’un verre d’eau fraiche qui désaltère, d’une ombre bienfaisante un jour d’été caniculaire, d’un sourire, d’un rire d’enfant, de l’apaisement ressenti à la vue d’un bébé endormi, d’une lune dans le ciel d’été et des étoiles scintillantes qui l’accompagnent …..

En choisissant chaque jour d’apprécier son quotidien par des petites choses à priori sans importance mais qui font plaisir et toute la différence, on retrouve l’EN-VIE, la joie d’être en vie. La joie de pétiller de l’intérieur et de la transmettre autour de nous.

« Je veux retrouver la faculté d’émerveillement sans laquelle rien de vivant ne se révèle »

Christiane Singer

Publicités