Naitre et grandir à Munich : le chant prénatal

Je poursuis la présentation de mes activités munichoises autour de l’accompagnement des familles et des bébés. Aujourd’hui : LE CHANT PRENATAL

« Ma jolie sirène, mon poisson d’argent, dis moi où tu m’entraines à travers le temps.. »

Marie-Louise Aucher

Dans les années 70 Marie-Louise Aucher (cantatrice) à l’intuition que le chant produit des vibrations bénéfiques pour l’équilibre neurologique et affectif du bébé. Les recherches qu’elle fera en collaboration avec des médecins obstétriciens, des médecins chinois, des ostéopathes, des sage-femmes, des phoniatres lui donneront raison.

A la même période Françoise Dolto affirme que le bébé est une personne et que le vécu prénatal laisse des traces chez l’enfant et l’adulte qu’il devient.

Le chant est un massage interne tant pour la mère que pour le bébé. C ‘est une école du souffle. Chanter permet d’améliorer la posture et donne de l’énergie à la femme enceinte. Quant au bébé il profite des nombreux bienfaits du chant prénatal et surtout il se tisse un lien profond, dont la voix en est le fil et qui le guidera en douceur tout en le rassurant.

La voix, une enveloppe de douceur, un cocon rassurant

Le savez vous ? que le fœtus in utéro, entend autour de la 22ème semaine de grossesse et que les sons qui vous auront bercés tous les deux durant ces neuf mois, resteront des sonorités rassurantes pour lui après la naissance.

Dans le ventre de sa mère, le fœtus est baigné de sons. La circulation sanguine, les battements du cœur de sa mère, la marche rythmée, la caresse de la voix, la respiration, toutes la musique des fonctions vitales qui le bercent et l’accompagnent durant ces neuf mois sonores. Le rythme essentiel au développement fait partie de la vie du fœtus très tôt durant la grossesse. Rien d’étonnant à ce que le bébé, une fois né, éprouve un besoin vital de les retrouver. Il en a besoin pour se sentir sécurisé. Cette sécurité lui permettra d’être rassuré lors de ses débuts dans le monde et même après !

Durant la grossesse, la voix de sa mère lui parvient par transmission osseuse, particulièrement dans le bassin où les vibrations et les sons sont amplifiés et créent une enveloppe sonore pour le bébé. La voix du père est transmise à travers le liquide amniotique. Elle lui parvient davantage feutrée.

La voix est un organe très intime, parfois d’ailleurs nous n’aimons pas entendre notre voix. Elle est chargée de nos intentions et de nos émotions. Le bébé dans votre ventre y est déjà très sensible et avec la voix, vous lui transmettez une palette d’émotions qu’il ressent et qui s’impriment en lui. Le son constitue une véritable enveloppe protectrice pour lui. A la naissance, il saura reconnaitre votre voix parmi d’autres voix féminine. Votre voix saura mieux que n’importe laquelle le calmer lors de crises de pleurs ou l’angoisse.

Le chant prénatal permet cet accompagnement de la future maman, du papa et du bébé durant la grossesse dans un but de bien être (travail du souffle, posture, massages, lien mère-enfant ..) et dans la perspective d’utiliser les sons graves pendant l’accouchement. La future maman est invitée à choisir une chanson d’accueil qui sera celle du bébé. Chantée en prémices avant la naissance, le bébé reconnaitra la musique qui l’aidera à se calmer.

Vous vivez à Munich ? vous attendez un bébé et vous êtes tentés par le chant prénatal ?

Contactez moi : vir.loth@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s