Développer la relation parent-enfant par le massage

« le toucher est le sens le plus important de notre corps. Sans doute celui qui intervint le plus dans les phénomènes de veille et de sommeil. Il nous donne la notion de la profondeur, de l’épaisseur, des formes. C ‘est par notre peau, grâce au toucher, que nous ressentons, aimons, détestons. »

J. Lionel Taylor

La peau est notre enveloppe. Il s’agit de l’organe le plus étendu du corps humain. Le sens du toucher est étroitement lié à la peau et il est le premier à se développer chez l’embryon. C ‘est également le seul sens qui est absolument réciproque. Il n’est pas possible de toucher quelqu’un sans être touché en retour. Dans le ventre maternel, les mouvements du liquide amniotique vont faire sur la peau comme une douce caresse.

Le toucher est le sens le plus important de notre corps. La peau nous enveloppe complètement. C’est le premier né de nos organes et le plus sensible. Ex avant 8 semaines alors que l’embryon mesure 3 cm env. un léger coup sur la lèvre ou les ailes du nez le fera s’éloigner pour éviter la source de douleur.

Pour information, dans les cultures qui favorisent le toucher, les adultes ont un comportement calme et pacifique alors que dans les cultures où le toucher est très limité, les niveaux d’agressivité sont bcp plus élevés.

  • La peau

La peau est l’enveloppe protectrice qui délimite les contours de notre corps, face au monde environnant. Elle relie notre organisme intérieur au monde extérieur. La peau permet à l’être humain de toucher, sentir, éprouver.

Elle révèle notre état de santé, nos états d’âme. La peau est un organe extrêmement sophistiqué. Elle est munie de million de cellules sensorielles. L’épanouissement et les affinements de la sensibilité vont dépendre de l’environnement. Les connections sont plus nombreuses, si l’adaptation au monde environnant est riche et aisée. Des zones jamais  ou plus stimulées vont s’atrophier. Elles ne pourront jamais être réactivées car elles n’auront pas été reconnues au départ.  Par contre des zones stimulées laissées en sommeil seront toujours accessibles. Il suffit de la stimuler à, nouveau pour qu’elle réagisse. D’où l’importance du massage chez les bébés pour développer au maximum toutes les connections sensorielles et motrices.

Le toucher est le sens du contact de la peau. C’est le premier sens qu’il développe dans le ventre maternel. C’est aussi le premier sens par lequel il entre en contact avec le monde extérieur à la naissance.

Pendant la grossesse les vibrations de la voix maternelle sont autant de source de massage pour l’enfant. Puis vient le massage procuré par les contractions au moment de l’accouchement. Le bébé est modelé/moulé par son passage dans le vagin de sa mère vers le monde extérieur.

Puis à la naissance ce sont les premières sensation du peau à peau et le contact sensoriel de la tétée. Le contact physique semblerait intervenir comme régulateur principal de l’instinct maternel. Ex d’après certaines études, les mères séparées de leur enfant à la naissance ont parfois plus de difficulté à développer leur instinct maternel.

  • Toucher pour communiquer

Le toucher est notre sens le plus social. Contrairement à la vue, l’ouïe, l’odorat et le gout qui peuvent s’exercer quand on est seul, le toucher implique une réciprocité.

Quelques rituels tactiles rencontrés dans les civilisations qui privilégient le contact physique :

Frottage mutuel de nez, l’accolade, le baiser, le pincement des joues, le fait d’ébouriffer les cheveux et même les claques dans le dos.
La poignet de main est aussi sujette aux variations sociales. On peut en décrire plusieurs : La poignet de main en gant, où l’on prends les deux mains dans celle de l’interlocuteur. On a aussi les « broyeurs de phalanges », ceux qui tendent les bras rigides pour vous tenir à distance, ceux qui vous saisissent le bras (qui on plus de pouvoir sur vous) et ceux qui s’inclinent comme s’ils serraient la main d’une altesse. Il est claire qu’une poignet de main mollassonne façon « nouille cuite »ne va pas conquérir le monde et que les broyeurs de phalanges ne vont pas se faire que des amis.

  • La communication tactile à selon l’âge

Pour la majorité des gens masser un bébé ou un enfant est quelque chose d’agréable qui nourrit autant la personne massée que le masseur. Cependant lorsque la personne vieillit, les besoins tactiles ne semblent pas décroitre avec l’âge mais auraient plutôt tendance à augmenter. Or ironiquement, plus certaines personnes avancent en âge plus elles ont envie d’être touchées mais l’opportunité d’être touché par ses amis ou sa famille se réduit considérablement bien souvent, hélas.

  • Les bienfaits du massage bébé

Détend et calme

Le toucher est nourrissant. C’est une manière d’éliminer le stress pour vous même et le bébé.

Approfondit le lien

C’est un moment essentiel qui accroît votre intimité votre compréhension et votre capacité à nourrir.

Améliore la communication

Accroît votre confiance et votre sensibilité aux signaux émis par le bébé.

Contribue au développement

Stimule la croissance et le développement sain du corps du bébé et de son esprit.

Il valorise le parent qui masse

Accroît votre capacité de compréhension des besoins spécifiques du bébé.

Aide à mieux dormir

Aider le bébé à éliminer ses tensions quotidiennes dues à ses expériences nouvelles, signifie plus de repos pour le bébé ET pour vous. Tout le monde s’en porte mieux.

Stimule toutes les fonctions

Sur le plan physique, le massage favorise la circulation du sang, détend et stimule le tonus musculaire, avive le métabolisme, protège et développe le système immunitaire.

Sur le plan psychologique, le massage détermine l’appartenance de l’enfant. Cette action lui confirme que quelqu’un s’occupe de lui et s’assure de son bien-être. C’est pourquoi le bébé massé à tendance à moins pleurer.

Un enfant massé régulièrement se développe bien. Il est paisible, équilibré, bien coordonné, vigoureux, éveillé, curieux et bien dans sa peau.

  • Le masseur

Même si le massage est très bénéfique pour celui qui le reçoit lorsque l’on respecte les règles de base ; il est important que la personne qui masse ait envie de le faire, et qu’elle puisse se détendre avant de réaliser le massage. Si vous êtes mal installé ou contracté, le massage ne sera pas agréable ni pour la personne qui le reçoit ni pour le masseur.

le massage est une magnifique manière de développer la communication parent-enfant. Et comme l’évoquait Ashley Montagu l’influence de la peau, de son traitement, en tant qu’organe tactile à des influence sur la croissance physique de l’organisme et sur le développement du comportement de l’enfant qui grandit.

Alors allez y, massez vos enfants, c’est un cadeau pour la vie que vous leur offrez. Faites vous confiance, créer vos massages, soyez à l’écoute du langage non verbal de votre bébé pour ne jamais rien lui imposer qui ne lui plairait pas. Détendez vous, respirez et massez.

Si vous étiez intéressés par des séances de massage pour bébé, je peux également vous accompagner dans cette découverte.

Belle journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s