Et si on parlait créativité ?

En cette période chahutée et bouleversée, il est important de trouver des espaces de ressourcement. Se centrer et continuer à vivre malgré tout. Exprimer sa créativité au quotidien est une manière de reprendre sa vie en main et de se réaligner avec l’essentiel. Si vous vous sentez l’âme créative à partager avec vos enfants, il existe toutes sortes d’initiatives et de propositions virtuelles notamment avec les « lunettes de maya » (Youtube).

L’idée est de chaque jour faire un petit quelque chose différemment de d’habitude, pour ramener de la couleur, de la joie quand la vie se passe enfermée à la maison.

Une idée : sur une grande feuille que l’on peut accrocher au mur ( ou pas selon votre espace), faire chaque jour un petit dessin  qui exprime sa météo intérieure. Chacun peut y participer.

Je peux aussi vous proposer mes livres et notamment celui sur les émotions de l’enfant qui associe contes et activités créatives.

Nous avons tous besoin d’un peu de normalité dans ce temps perturbé. Les enfants eux sont pour la plupart en grande forme ! Alors chantez, jardinez même en pot, méditez, dansez (oui même juste 3 minutes, le temps d’une chanson ça fait du bien !)  et réinventer votre quotidien. C ‘est sûr c’est un peu forcé, mais quand même !

Le printemps lui s’invite en force, il n’en a rien à faire de ce fichu virus ! Alors même si c’est de votre fenêtre, de votre balcon, de votre jardin, vous pouvez entendre les oiseaux chanter, les arbres s’orner de petites feuilles vertes et parfois hésitantes, bref de regarder la vie qui foisonne. C ‘est frustrant je vous l’accorde 🙂 Mais finalement (je vous délivre une parole de sagesse à ma sauce, que je m’entraine à intégrer chaque jour ..) Ce ne sont pas tant les situations et les événements qui sont un problème, mais plutôt la manière dont on les regarde, la manière dont on les aborde.

« Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. »

Marc-Aurèle (Il le dit mieux que moi !)

Comment se manifeste votre créativité aujourd’hui ?

Prenez soin de vous ..

 

Doula nomade …

La doula est la femme, l’amie, la belle âme qui va accompagner la femme, le couple durant l’accouchement. mais pas seulement. La doula peut accompagner le couple très tôt dans la grossesse. Il faut dire que choisir une doula est une affaire de rencontre. Une relation coeur à coeur. Il n’est pas anodin d’ouvrir la porte de son intimité à n’importe qui. Dans le monde médical, on ne choisi pas toujours le médecin ou la sage femme qui va suivre l’accouchement. Mais décider de se faire accompagner par une doula est un vrai choix. Elle va permettre à la mère de vivre son accouchement dans sa bulle, de défendre ses choix, elle va soutenir le papa parfois démuni de voir sa femme en travail, elle va être une présence bienveillante, rassurante, fidèle. Une Présence.Elle n a pas de rôle médical, mais son rôle est tout en nuance, en délicatesse, en discrétion, en protection.

Elle peut être là durant l’accouchement et revenir après, en post-partum, cette période si singulière où la nouvelle maman est vulnérable, une louve pour son petit, qui a elle aussi besoin qu’on protège ces liens fragiles de la relation mère-enfant et de la naissance d’une famille. Choisir une doula c’est également s’offrir une présence sur qui compter. Une Présence .. avec qui enchanter la naissance, chanter la vie.

Mon amie Anne-Christine est de ces belle femme doula. Elle exerce dans la Drôme près de Valence et accompagne les femmes, les pères avec une passion chaque fois renouvelée. C ‘est à l’occasion d’un article sur son blog qu’elle m’a sollicité pour chanter une des chansons que nous chantons souvent en atelier de chant prénatal, Nomade. Je vous laisse découvrir son article et ce chant qui fait voyager à travers  les dunes dans l’immensité du désert, sur des hanches balancer, sans perdre ce désir de liberté, de grands espace, nommé, Nomade.

Résultat de recherche d'images pour "mère enfant"

Naitre et grandir à Munich : le chant prénatal

Je poursuis la présentation de mes activités munichoises autour de l’accompagnement des familles et des bébés. Aujourd’hui : LE CHANT PRENATAL

« Ma jolie sirène, mon poisson d’argent, dis moi où tu m’entraines à travers le temps.. »

Marie-Louise Aucher

Dans les années 70 Marie-Louise Aucher (cantatrice) à l’intuition que le chant produit des vibrations bénéfiques pour l’équilibre neurologique et affectif du bébé. Les recherches qu’elle fera en collaboration avec des médecins obstétriciens, des médecins chinois, des ostéopathes, des sage-femmes, des phoniatres lui donneront raison.

A la même période Françoise Dolto affirme que le bébé est une personne et que le vécu prénatal laisse des traces chez l’enfant et l’adulte qu’il devient.

Le chant est un massage interne tant pour la mère que pour le bébé. C ‘est une école du souffle. Chanter permet d’améliorer la posture et donne de l’énergie à la femme enceinte. Quant au bébé il profite des nombreux bienfaits du chant prénatal et surtout il se tisse un lien profond, dont la voix en est le fil et qui le guidera en douceur tout en le rassurant.

La voix, une enveloppe de douceur, un cocon rassurant

Le savez vous ? que le fœtus in utéro, entend autour de la 22ème semaine de grossesse et que les sons qui vous auront bercés tous les deux durant ces neuf mois, resteront des sonorités rassurantes pour lui après la naissance.

Dans le ventre de sa mère, le fœtus est baigné de sons. La circulation sanguine, les battements du cœur de sa mère, la marche rythmée, la caresse de la voix, la respiration, toutes la musique des fonctions vitales qui le bercent et l’accompagnent durant ces neuf mois sonores. Le rythme essentiel au développement fait partie de la vie du fœtus très tôt durant la grossesse. Rien d’étonnant à ce que le bébé, une fois né, éprouve un besoin vital de les retrouver. Il en a besoin pour se sentir sécurisé. Cette sécurité lui permettra d’être rassuré lors de ses débuts dans le monde et même après !

Durant la grossesse, la voix de sa mère lui parvient par transmission osseuse, particulièrement dans le bassin où les vibrations et les sons sont amplifiés et créent une enveloppe sonore pour le bébé. La voix du père est transmise à travers le liquide amniotique. Elle lui parvient davantage feutrée.

La voix est un organe très intime, parfois d’ailleurs nous n’aimons pas entendre notre voix. Elle est chargée de nos intentions et de nos émotions. Le bébé dans votre ventre y est déjà très sensible et avec la voix, vous lui transmettez une palette d’émotions qu’il ressent et qui s’impriment en lui. Le son constitue une véritable enveloppe protectrice pour lui. A la naissance, il saura reconnaitre votre voix parmi d’autres voix féminine. Votre voix saura mieux que n’importe laquelle le calmer lors de crises de pleurs ou l’angoisse.

Le chant prénatal permet cet accompagnement de la future maman, du papa et du bébé durant la grossesse dans un but de bien être (travail du souffle, posture, massages, lien mère-enfant ..) et dans la perspective d’utiliser les sons graves pendant l’accouchement. La future maman est invitée à choisir une chanson d’accueil qui sera celle du bébé. Chantée en prémices avant la naissance, le bébé reconnaitra la musique qui l’aidera à se calmer.

Vous vivez à Munich ? vous attendez un bébé et vous êtes tentés par le chant prénatal ?

Contactez moi : vir.loth@gmail.com

Bien-naître et grandir à Munich etc …

Dans le cadre de mes activités d’accompagnement des futures mamans au centre périnatal de Munich, j’ai crée une nouvelle page FB. Ce géant que je boudais depuis un moment. Trop de zapping, trop de temps perdu que je voulais retrouver pour moi, trop superficiel. Il faut dire qu’au début (je n’avais pas bien compris :(, j’écrivais tous mes articles moi même. J’y mettais du temps et de l’énergie, une fois postés ils étaient vite dépassés par d’autres qui étaient repiqués, repartagés etc …Donc j’ai décidé de me tenir à distance. Mais bon il faut être honnête, je ne crache pas dans la soupe non plus. Tout est une question d’usage et de modération. J’ai donc crée une nouvelle page pour mes activités. Et là en recherchant différentes choses, je suis tombée sur mon dernier livre sur les émotions de l’enfant traduit en italien !!! oui !! Joie et surprise !

C ‘est parfait il va reprendre du service aussi bien en Italie qu’en Allemagne qu’auprès des enfants auxquels je propose des ateliers créatifs.

Et pour les futurs parents francophones à Munich :

Bonjour et bienvenue sur Bien-être et grandir à Munich, groupe francophone d’accompagnement à la naissance et à la croissance de votre tout petit. Il est important d’être accompagné lors de la grossesse afin de préparer la naissance, faire ses choix et de les exprimer.
Chaque jeudi de 12h15 à 13h45 je vous accueil au centre périnatal Häberltrasse 17 à Munich au café Netwerk pour échanger sur des thèmes qui vous préoccupent, grossesse, préparation à l’accouchement, allaitement, portage, sommeil, alimentation ..
Au plaisir de vous y accueillir !
Virginie Loth, Puericultrice D.E, naturopathe spécialisée en périnatalité.

Belle semaine à tous !

Que ces temps de fêtes vous soient doux !

Le temps des fêtes est souvent synonyme d’agitation et de courses alors que certains aspirent au calme et à une certaine intériorité. Je vous souhaite de revenir à l’essentiel. De prendre vraiment du temps ,pour les choses que vous aimez, ne rien faire de temps à autre, lire, créer,  rire, se retrouver en famille, entre amis, retrouver le plaisir des choses simples, à la mode Hygge …

Noël, Arbre De Noël, Résumé, Étoiles

1- Accorder une réelle importance aux petites choses

Selon le hygge, le bonheur doit être récolté à petites doses, au quotidien. On préfère une ribambelle de moments qui nous « remplit » de joie plutôt que de viser un gros bonheur, lointain et abstrait. En reconnaissant nos joies quotidiennes, on cultive un sentiment de satisfaction.
Mots inspirants : appréciation et gratitude.

Étoiles Cannelle, Bâtons De Cannelle

2- Miser sur l’atmosphère et l’ambiance

Il y a des lieux où on se sent bien, des ambiances qui nous procurent un bien-être presque instantané et des atmosphères qui font ressortir le meilleur de nous. Pensez aux maisons de vos amis dans lesquelles vous entrez et vous vous sentez bien, détendus. Faites la liste des endroits où vous vous sentez bien dès que vous y mettez les pieds et créez, chez vous, un cocon feutré, douillet et chaleureux. Consultez l’article Comment créer l’ambiance du «hygge living» dans votre maison pour vous inspirer.
Mots inspirants : refuge, réconfort et intimité

Lumières, Luminaires De Noël, Nuit

3- Être au lieu de compter/faire/avoir/paraître

Le hygge insiste sur les « états » plutôt que sur les biens. Ce n’est pas ce qu’on mange ou le prix de la bouteille de vin qui est important, mais le bonheur d’être ensemble, voilà tout. Et surtout, on dit aux autres ce qu’on ressent pour eux.
Mots inspirants : ressentir, vivre et profiter.

4- Vivre davantage au présent

Profiter du moment présent reste souvent difficile à faire, mais on s’y exerce à petites doses. On prend l’habitude de faire une chose à la fois, plus doucement. On ralentit la cadence et on essaie de vivre les différentes expériences qui s’offrent à nous en étant attentif à tous nos sens. Par exemple, on marche dehors sans écouteurs sur les oreilles pour nous imprégner des sons ambiants, des odeurs et du paysage autour.
Mots inspirants : attention et sensation.

5- Se dorloter

Un des principes de cette théorie scandinave du bonheur est de prendre soin de soi et de s’offrir des moments empreints de douceur. Pour être heureux, il ne faut pas toujours faire passer les autres devant soi. Il est nécessaire de se dorloter ce qui peut vouloir dire s’octroyer des petits plaisirs… plusieurs fois par jour. Pensez à garnir votre to-do list de moments-bonheur ou de récompenses bien méritées. Ainsi, vos journées sont instantanément plus roses. Du coup, c’est plus facile de se sentir heureux!
Mots inspirants : bien-être, douceur et chouchouter.

Chocolat Chaud, Cacao, Avent, Chocolat

6) Cultiver l’authenticité

L’authenticité, c’est être vrai avec les autres, nos sentiments et nos actions. On suit nos envies et nos élans. On écoute la petite voix à l’intérieur de nous : elle sait ce qui est bien pour nous quand on perd un peu le fil de nos vies. Elle nous aide à reconnecter à nos valeurs et notre bonheur. Tant mieux, on a envie de l’écouter!
Mots inspirants : sincérité, calme et envie.

Joyeux temps des fêtes ! et prenez soin de vous 🙂

Des livres pour créer, pour se rencontrer …

« Laissez toujours suffisamment de temps dans votre vie pour faire quelque chose qui vous rende heureux, satisfait, joyeux. »

Paul Hawken

Je poursuis mes propositions de livres à offrir pour les fêtes. Aujourd’hui ce sont des livres qui permettent la rencontre avec soi. Des livres pour créer, pour se retrouver. Des livres qui offrent d’ouvrir une petite porte pour laisser entrer le calme, se poser, vivre l’instant et respirer. Jouer avec les couleurs, retrouver son âme d’enfant et s’enthousiasmer. Oser réveiller votre créativité !

Créer ma vie ! 52 invitations créatives pour nourrir mon élan vital au fil des saisons

Une nouveauté écrite par une art-thérapeute. Un livre qui vous accompagnera tout au fil de l’année. Une merveille !

Von der Magie, deine eigene Heldin zu sein: Ein Selbstliebe-Kompass

Ce petit livre en allemand est une pépite. Soyez votre propre héroïne ! De quoi lire, se mettre en scène, une merveille là encore !

Vous êtes enceinte, vous souhaitez vous reconnecter avec l’essentiel, votre  bébé, votre créativité, prendre du temps pour vous, vous relaxer .. ce livre est pour vous. Des relaxations enregistrées vous permettrons de vous poser, de respirer et de vivre l’instant. Des exercices créatifs vous offrirons un chemin d’introspection dans cette période singulière qu’est la grossesse.

Le temps des fêtes peut-être l’occasion d’un tête à tête avec votre enfant. Prendre de temps de se poser ensemble et de créer, de jouer sur le thème des émotions. Un jeu à découper à l’intérieur, un jeu des familles sur les émotions. Bonne créativité partagée !

Prendre le temps de créer ensemble, simplement sans rechercher un résultat à tout crin. 3 parties, trois thèmes différents, le Journal Créatif, la nature, les histoires. Créer pour jouer 🙂

Prenez soin de vous !

 

A chacun son livre !

Pour chacun il y a un livre quelque part. La rencontre se fait en temps et en heure. Mais pour cela il faut se mettre en chemin. Parfois c’est le livre qui vient à nous. Mais les livres, les histoires, la poésie, les contes sont des petites loupiotes sur le sentier de nos vies. Un bon livre nous ramène à l’essentiel, nous ouvre la porte de nos rêves et nous prend par la main pour oser les réaliser. Oui, car croire en ses rêves et oser courir vers eux comme un enfant confiant c’est magnifique. Parfois au bout du chemin c’est autre chose qui se présente. Mais oser avancer, écouter son cœur pour aller à la rencontre de soi même et croire que c’est possible est, pour moi, important.

Voici les livres que j’ai à coeur de vous faire découvrir :

Les Jours d'après (Milady Romans) par [Harmel, Kristin]

  • « Alors vous ne serez plus jamais triste » Baptiste Beaulieu – Ce livre est un petit bijou qui parle de la vie, de la mort, sans pathos, de façon juste et qui donne juste envie de vivre à plein coeur !Alors vous ne serez plus jamais triste
  • « Je te donne » 3 histoires d’amour » – pour ceux qui sont découragés devant les pavés (je veux parler de gros livres qui durent longtemps :: 🙂 ; trois petites histoires qui marquent profondément. Elles parlent du sens de la vie, d’amour inconditionnel, de renaissance? Magnifique !Je te donne
  • Et il y a TOUS les livres d’Agnès Ledig qui me touche avec sa justesse dans ses personnages ..
  • « Il est grand temps de rallumer les étoiles » Virginie Grimaldi – Difficile à lacher comme tous ses livres d’ailleurs ..

 

  • « La vieille dame qui avait vécu dans les nuages » – Magnifique histoire d’amitié intergénérationnelle.La vieille dame qui avait vécu dans les nuages

ET les enfants ??

Il y a déjà les lettres de Tolkien dont j’ai déjà parlé

Et TOUS les livres d’Astrid Lindgen et pas seulement Fifi brindacier

  • « Les trois poules de Sonia »

Les trois poules de Sonia

  • « Les Moomins » pas que pour les enfants ! A lire en famille aussi !

Les aventures de Moomin : L'hiver ensorcelé de Moomin

Noël dans la vallée des Moomins

Il y en a tant et tant encore …ce n’est qu’une infime partie de mes « Lieblingsbucher » !

Je vous invite à vous mettre en chemin à la recherche de VOTRE livre, il y en a un quelque part, c’est forcé !

Mais peut-être l’avez vous déjà trouvé ?? Quel est-il ??

Les lunettes magiques

Hier dans le jardin d’enfants où j’intervins Saint-Nicolas est passé. Ce fut un moment merveilleux où la magie était à l’œuvre. Le vieil homme à la grande houppelande rouge accompagné de son âne à clochettes à proposé au enfants de chausser ses lunettes magiques. Ce qu’ils ont vu étaient tout bonnement extraordinaire. Je n’ai pas eu la chance de les essayer ces lunettes. Mais je peux vous dire que leur descriptions m’ont fait voyager à travers ma propre enfance.

C ‘est tellement bon quand la magie se manifeste des jours ordinaires, où la grisaille, le froid et le brouillard enveloppent le paysage. Merci aux enfants de nous prendre par la main pour nous emmener sur ces chemins merveilleux.

516395BMTKL._

Nous avons fini avec cette histoire, car Saint-Nicolas est aussi un récit de générosité et d’amitié.

Et avec les tout petits nous avons mis les pieds dans la neige et nous sommes émerveillés en nous promenant à travers les pages de ce livre là :Résultat de recherche d'images pour "le sapin delphine chedru"

Belle fin de semaine !!

En marche vers Noël ..

Premier décembre, le froid s’installe, les marché de Noël battent leur plein, les lumières brillent, l’impatience des enfants .. La marche vers Noël.

Choisir de vivre un Noël autrement, de donner du sens à cette période, sans (trop) consommer, mais retrouver la joie profonde qui en est l’essence. Noël est aussi une fête, qui rassemble (parfois divise hélas). Mais la fête c’est le rire, la joie, le partage. Simplifier, dépouillement choisi pour être dans ce qui est vrai pour chacun de nous. Les sollicitations sont nombreuses, et peuvent disperser parfois. L’invitation est de se rassembler dans ce qu’il y a de juste et de  beau en soi, d’émerveillement et de gratitude.

J’ai imaginé un calendrier de l’avent créatif et participatif. Chaque jour une petite case pour écrire, dessiner, coller, écrire une citation, y mettre des couleurs, se rassembler autour de ce moment créatif pour créer du lien. Chacun peut y participer quel que soit son âge, le temps disponible, le matériel, il suffit d’une grande feuille de papier et de crayons et  l’enthousiasme de partage chaque jour un petit moment créatif.

« les idées coulent directement dans moi, en provenance de Dieu. »

Johannes Brahms

Noël pour moi c’est aussi réveiller son cœur d’enfant. pas celui qui coche les jouets dans les catalogues (même si parfois ça fait parti du jeu), mais celui qui s’émerveille devant une étoile, celui qui sent son cœur se gonfler d’une joie immense, qui chipe les gâteaux de Noël à peine sortis du four (ho l’ affreux !) celui qui pose aussi des questions face aux injustices et veux sauver le monde. Pour cela les histoires sont de fabuleux voyages à la rencontre d’autres univers et de personnages qui guide vers un chemin de rêve.

Ces lettres sont merveilleusement bien écrites (c’est Tolkien quand même) et invitent à réveiller l’enfant qui dort en soi. Il y a aussi les contes de Noël de Selma Lägerlof, un autre pays, d’autres traditions, mais toujours l’attente impatiente des enfants et les lumières dans leurs yeux fascinés.

Résultat de recherche d'images pour "contes de noel selma lagerlof"

Noël c’est aussi ouvrir son cœur, bien sûr ce n’est pas réservé à cette période, mais c’est un temps symbolique où on peut réinterroger la vie, ses choix et ouvrir les yeux autour de soi, ne plus vivre en automate, mais avec une irrésistible nécessité de vivre en conscience parce que nous avons tous un rôle à jouer dans ce monde.

Alors joyeux chemin vers Noël et heureux premier jour de l’avent  !

Une vie créative entre adaptation et apprentissages

Ma vie créative (le blog) est un peu ensommeillé depuis quelques temps. Mais ma vie est d’une grande richesse créative au quotidien. La créativité est pour le moi le piment qui permet l’adaptation au changement et favorise les apprentissages de toutes sortes. Un nouveau lieu de vie et l’apprentissage d’une nouvelle langue requièrent une grande créativité (pour moi) afin de tout mener de fond sans s’écrouler et se décourager devant la montagne à franchir.

En fait, la finalité d’une vie créative n’est pas de s’exposer à tout prix. Mais au contraire de se ménager des oasis pour se rencontrer avec authenticité. C ‘est vraiment le temps d’une rencontre avec soi. Ces temps permettent de laisser se révéler la partie lumineuse de soi même et de laisser briller les pépites qui dorment en soi.

Ainsi l’adaptation aux changements en est facilité, et les apprentissages stimulés.

Ces temps créatifs permettent, si on les vit sans attentes particulières, mais dans le processus qu’ils offrent, de cueillir la vie et ce qu’elle présente ; les occasions créatives, les petites choses. Mais également ils permettent de vivre l’instant présent, même courtement, mais pleinement.

Ces instants créatifs sont pour moi comme des ancres qui m’évitent de me laisser entrainer dans le tourbillon comme les feuilles d’automne.

 » C ‘est ma saison préférée, l’automne. Pour certains, c’est la fin de l’année. La mort. Mais moi, j’y ai toujours vu un début. Pur et propre, dénué de distractions. C ‘est le moment de mettre de l’ordre dans ses affaires et de s’apprêter pour l’hiver. »

Astrid et Veronika

Linda Olsson